De la France à la Nouvelle-France, des siècles derniers à nos jours, des familles de toutes souches ont peuplé nos terres et ont marqué notre histoire. Ils ont été ces bâtisseurs, ces défricheurs courageux dont la détermination, les espoirs et les valeurs ont fait naître ce Québec que l’on connait et que l’on aime (mot du premier ministre du Québec Jean Charest, Bulletin-souvenir du 25e).

Les Langlois d’Amérique s’inscrivent dans le cadre de ces grandes familles pionnières qui ont marqué l’évolution de notre société et essaimé partout au Canada et en Amérique.

On compte 9 souches de Langlois venus s’établir en Amérique. La plus ancienne et principale souche remonte à Noël Langlois (1606-1684), probablement originaire de Saint-Léonard- des-Parcs en Normandie, fils de Guillaume Langlois et de Jeanne Millet. En 1634, Noël épouse Françoise Garnier. Il était le 4e français à se marier en Nouvelle-France et le premier à y faire souche.

Par la suite, 8 autres souches de Langlois s’établirent en Nouvelle-France, à diverses époques.
Ci-après la liste des souches et un texte explicatif pour chacune  d’elles.

Si vous possédez des informations ou des documents susceptibles de figurer à l’intérieur de ces résumés, bien vouloir nous les communiquer.

Consultez un résumé de la vie de ces ancêtres.